FANDOM


Gatling M-49 Phase II 1.55









"-Il nous fallait une nouvelle arme , l'équipement dont nous avions besoin pour les nouveaux fronts ouverts dans la Bordure Extérieure."

(T-XiX12)

La Gatling M-49 Phase II est une mitrailleuse portatif à 6 tubes rotatifs , qui utilise les armes à énergie et libère un barrage de tirs à laser ou à plasma en fonction des modèles de combat de cette série d'arme automatique , elle est utilisée principalement par les machines durant la Guerre Des Machines à partir de l'année +192 ap.BY.


HistoriqueModifier

OriginesModifier

Vers les envrirons de l'année +192 ap.BY , l'Empire des Machines commença à arriver dans l'Espace Sith mais à l'époque les ones sith dirigés par Dark Krayt étaient encore sur Korriban , de plus une partie du Nouvel Ordre Sith avait survéçu à l'holocauste , aussi pour contrer de tels adversaires la Gatling M-49 Phase II fut créé pour faire face aux sith qui étaient sur la planète.


Gatling M-49 Phase II (T-56)

Gatling M-49 utilisée par un T-56


Toutefois contre toute-attente les premiers tests sur le terrain , rapportèrent un très bon succès de l'arme de plus l'engin atteint des niveaux d'utilisation très prisé parmit les forces armées des machines , n'hésitèrent pas à l'employer dans d'autres mondes par exemple sur Coruscant contre la Résistance dirigé par le jeune John Skywalker ex-Padawan Jedi , puis sur Bogden contre l'Ordre des Sith Noirs bien que là le succès de la Gatling M-49 Phase II fut limité toutefois se fut une réussite contre les ones sith.



CaractéristiquesModifier

  • 6 tubes rotatifs.
  • Modèle M-49.
  • 1000 tirs à la minutes.
  • Tirs:Laser ou Plasma
  • Energie:100 Watts.



Derrière les scènesModifier

La Gatling M-49 Phase II est apparue pour la première fois en 2011 , dans Star Wars La Guerre Des Machines ainsi que Star Wars Première Purge Sith , mais brièvement en 2012 dans Star Wars Revengers les 3 séries BD de l'univers de Star Wars Holocauste.



ApparitionsModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .